Les fruits et légumes

LES FRUITS:

mangues mûres

je ne saurai pas dire le nombre de variétés à Mayotte; les mangua nounou, mangua réfa, mangua sondza, mangua godzo, mangua poundra, mangua papaya, mangua dodo, mangua tayari, mangua diego, mangua pomme, mangua ndzuwani, etc…
la saison: de fin septembre à  février

fénésse:

Un fruit rempli de gousses jaunes, des noyaux et des fibres blanches. ce qui se mange: les gousses jaunes et les noyaux; les animaux se régaleront avec les fibres blanches. les gousses jaunes se mangent crus. les noyaux sont les frères de la châtaigne, qui se mangent cuits salés. les feuilles et les déchets du fénésse raviront les papilles de nos amis les animaux. le noyau peut se planter, on peut avoir les fruits au bout de 4 à 5 ans après la plantation. Au moment de le couper, huiler suffisamment les mains pour éviter la fixation de sa colle. c’est un fruit très sucré qu’il peut remplacer un repas entier. la saison est de mai à décembre.

LES LÉGUMES

manioc

il peut atteindre 2 à 3 m de hauteur; la racine est un tubercule contenant 2 peaux, la première fine marron, la deuxième épaisse et rose; sa chair est blanche avec au milieu une fibre centrale à enlever. le manioc est de bonne qualité pendant le koussi (saison sèche), et pendant le kashkazi, il reçoit beaucoup d’eau dans la terre; il est donc spongieux et cuit très mal; de cette façon, il est meilleur en ragoût mais non en friture. il peut se faire en farine, gratin, friture, bouillir,… la récolte se fait 6 mois après la plantation. la saison dure toute l’année.

patate douce

c’est une plante rampante au sol. Il existe deux variétés: la patate douce blanche (chair et peau blanches), et la patate douce orange avec la peau violette. La blanche se rapproche beaucoup de la pomme de terre, moins sucrée que la jaune mais aussi bonne et un goût différent. La récolte est de 6 mois après la plantation. La patate douce peut se faire bouillir avec sa peau, frire, faire un gâteau, etc…  Ses tiges tendres et ses feuilles sont comestibles

dodoki

appelé patole à l’île de la Réunion; ou concombre serpent ou serpent végétal, de couleur verdâtre clair. c’est une liane grimpante; le légume, contenant des graines dans sa cavité, peut aller jusqu’à 1.5 m de long. il se situe entre le haricot vert et le poivron. les cuissons: farcis, gratin, sautés, au dzia la nadzi, etc…

embrevades

sont des pois qui poussent en hauteur; enveloppés d’une peau épaisse et dure. la saison de juin à septembre. il est important de les laver avant de les éplucher car la peau noircit les doigts. elles sont cuites au lait de coco, avec du manioc, en bouillon, elles se marient très bien avec le poisson.

ouhajou wa dagoni appelé en français le bilimbi

c’est un proche cousin de la carambole, ressemble à un cornichon mais avec un goût complètement différent, de couleur jaunâtre. A maturité sa chair contient quelques graines aplaties blanches; elle devient molle charnue et juteux; en raison de son goût très acide, il est considéré comme un condiment; on l’utilise surtout pour remplacer le citron. il se mange cru ou cuit dans différents plats.

les brèdes:

appelés en Shimaorais felki, bwa, tsa ou maani. exemple: felki mafana (brède mafane), tsa za trango, felki ngnongo, bwa mhogo ou felki mhhogo, bwa gnombé (brède pariéthère), felki betsay; felki majimbi, felki mvoungué,

felki majimbi(brède songe) felki matra, felki saladi (felki koa), maani ya batata

felki mvoungué

un petit arbre qui peut atteindre 10 m de hauteur; les fleurs et les feuilles sont consommés en bouillon ou au lait de coco. les graines ou bâton mouroungue sont consommés par les Réunionnais et les indiens d’Inde. L’arbre pousse facilement sans des soins agricoles sauf pour l’arrosage.

http://miracletrees.org/larbremoringa.html

felki ngnongo: brède morelle; seuls les feuilles sont consommables; ces feuilles sont mangées en bouillon seulement car elles sont amères.

felki mafana: brède mafane; parce qu’on consomme les tiges tendres les fleurs et les feuilles

maani ya batata: brède patate douce. maani veut dire feuilles consomme uniquement les feuilles

tsa za trango: tsa veut dire le bout d’un objet; c’est le bout des tiges de citrouille c’est à dire le bout de la liane de citrouille; les grosses feuilles de citrouilles ne se mangent pas mais uniquement les toutes petites feuilles avec ses tiges les plus tendres faciles à couper sans couteau mais juste à la main. les brèdes en bouillon sont les brèdes patate, felki ngnongo; les autres se cuisinent les deux façons: felki la maji (bouillon de brède) ou felki la nadzi (brède au lait de coco). d’autres brèdes ont été consommés auparavant comme les felki saladi ou koa, felki matra, bwa gnombé,  maani ya poutou mgoa (les feuilles de piment oiseau), etc….